Samantha de Grenet : «J’ai dû quitter Pippo Inzaghi pour ne pas me retrouver avec un panier d’escargots sur la tête»

Samantha de Grenet : «J’ai dû quitter Pippo Inzaghi pour ne pas me retrouver avec un panier d’escargots sur la tête»

3 juin 2024 Non Par Valantine
Les Derniers Buzz

Dans CorSera : « Francesco Totti ? Je ne me suis pas couché. « Il m’a courtisé, mais je quittais ma relation avec Filippo et je ne voulais pas d’autres footballeurs. »

Db Milan 26/01/2017 – diffusion télévisée photocall « L’île des célèbres » / photo bureau de presse Mediaset/image sur la photo : Samantha De Grenet

Samantha de Grenet interviewée par le Corriere della Sera. L’une des premières showgirls italiennes, elle a commencé sa carrière dans la mode. « Le seul Italien avec Carla Bruni à avoir été mannequin pour Versace lorsqu’il était le roi Midas des top models», rappelle le Corriere.

De Grenet : « Totti m’a courtisé, mais après Filippo, il ne voulait plus d’autres joueurs »

Dans quelle mesure des affaires célèbres ont-elles influencé votre popularité ?

«En réalité, Leonardo Pieraccioni est arrivé alors qu’il faisait déjà les programmes jeunesse d’Italia 1, Jammin, 8mm, Candida Camera Show… Il avait déjà les couvertures et les paparazzi sont arrivés même si c’était juste sur la plage. C’était un grand amour, qui a duré plus de trois ans, nous avons vécu ensemble. Elle l’aimait tellement qu’elle refusait les propositions de films de peur que quelqu’un dise qu’elle était avec lui par intérêt. Rétrospectivement, j’étais un imbécile. Et j’ai refusé les programmes de football quand j’étais avec Pippo Inzaghi : au cas où quelqu’un penserait qu’il m’aidait. ».

Pendant qu’ils étaient ensemble, Pieraccioni a écrit le livre « Trent’anni, alta, mora ». Votre kit d’identité. Comment était cette Samantha ?

«Jeune, très léger. Follement amoureux. Mais j’étais avec un homme fou et sympa qui, comme tous les grands comédiens, avait un côté mélancolique qu’il ne montrait pas à tout le monde.».

Pourquoi ça se termine ?

«Ce n’était pas le bon moment. Je voulais un enfant et j’étais aussi prêt à tout abandonner, ce que j’ai fait ensuite, pensant à tort que revenir à la télévision serait facile.».

Et avec Inzaghi ?

«Un coup de cœur fou. Je l’ai rejeté pendant longtemps, et quand il en a eu assez de me faire la cour, j’ai réalisé qu’il manquait nos appels téléphoniques. Je l’ai repris. Mais, comme il le craignait, c’était le jeune champion qui ne souhaitait pas une relation sérieuse. J’ai dû le quitter pour ne pas me retrouver avec un panier d’escargots sur la tête.».

Francisco Totti?

«J’en ai parlé récemment à la télé avec Monica Setta et c’est l’enfer : dire que nous sommes « sortis ensemble » ne veut pas dire que j’ai couché avec elle. Je suis allé dîner là-bas, sur un bateau avec des amis. Il m’a courtisé, mais je quittais ma relation avec Filippo et je ne voulais pas d’autres footballeurs.».

Napolist ilnapolist © tous droits réservés