Kate Middleton, pas de retour aux engagements publics pour l’instant

Kate Middleton, pas de retour aux engagements publics pour l’instant

29 mai 2024 Non Par Valantine
Les Derniers Buzz

Kate Middleton Il n’assumera plus d’engagements publics. Pour l’instant. ET La première mise à jour sur la santé de la princesse de Galles vient du palais de Kensington.. Après une opération abdominale, la femme de William reçoit un traitement de chimiothérapie. « Je vais bien, je suis sous traitement », a-t-il déclaré dans la vidéo dans laquelle il révélait qu’il avait eu une tumeur. Mais apparemment, il faudra encore du temps avant de revenir aux engagements institutionnels.

Kate Middleton annonce qu'elle est atteinte d'un cancer et qu'elle suit une chimiothérapie :

Kate Middleton ne reviendra pas sur ses engagements publics pour l’instant

«La princesse ne devrait pas retourner au travail tant que l’équipe médicale ne lui aura pas donné le feu vert.». C’est l’annonce du porte-parole du Palais. La princesse de Galles poursuivra donc son chemin de traitement et de rétablissement loin des engagements publics, auxquels elle ne reviendra qu’après l’avis positif des experts qui la suivent.

Informé sur les activités de la fondation.

Malgré l’éloignement de la scène publique, la princesse est continuellement informée des activités du R.Centre de la Fondation royale pour la petite enfance, fondation caritative active dans le domaine de la maternité et de l’enfance. Un secteur auquel Kate est très attachée et qui occupe une place importante dans son rôle public et institutionnel. Christian Guy, directeur général du Royal Early Childhood Foundation Centre, a présenté le dernier rapport à la princesse et a discuté avec elle des prochaines étapes.

Maladie de Kate Middleton : ce que l’on sait

En janvier, la princesse de Galles a subi une opération abdominale. Après des rumeurs et des indiscrétions sur sa santé, Kate a elle-même révélé son diagnostic de cancer. Du palais de Buckingham, il n’y a aucune précision sur le type de cancer qui a touché la princesse. Les hypothèses sont différentes. « On peut émettre l’hypothèse que le néoplasme est localisé dans la région abdominale et pourrait avoir touché des organes gynécologiques, comme l’ovaire ou l’utérus, ou le système digestif, comme le côlon », a-t-il déclaré à l’agence de presse. ansa Professeur Giampaolo Tortora, directeur du Centre de cancérologie de la Polyclinique Gemelli de Rome et professeur d’oncologie médicale à l’Université catholique.

Le professeur Tortora a ensuite ajouté que « si l’opération a été réalisée, nous pouvons supposer que la maladie devait être à un stade précoce et que la chimiothérapie que reçoit la princesse pourrait avoir un but préventif, c’est-à-dire une chimiothérapie dite adjuvante qui est réalisée après l’ablation de la tumeur pour éviter l’apparition de récidives. »