Détatouage : les stars qui ont regretté un tatouage

Détatouage : les stars qui ont regretté un tatouage

11 septembre 2023 Non Par Valantine
Les Derniers Buzz

L’erreur est humaine, persévérer…

Ce qui se passe à Mykonos reste à Mykonos… Sauf si vous décidez de le tatouer de manière indélébile. C’est arrivé à la pop star latine Anita et l’acteur italien simone susina qui, en vacances ensemble sur la plus mondaine des îles grecques, ont décidé de partager l’expérience d’un tatouage. Ni confirmation ni démenti, de la part des deux, sur une éventuelle relation, le fait est qu’il s’est laissé tatouer l’inscription. Connecté sur sa hanche et elle avait un triangle sculpté sur son pied par lui. Le tout évidemment sous l’œil attentif d’un professionnel et au sein de son atelier. Mais à ce stade, la question est évidente : et Et s’ils le regrettent ?

Après tout, ils ne seraient pas les premiers. La liste des stars qui ont regretté un geste précipité (et tatoué) est vraiment longue, voire infinie. Elisabeth Canalis, Angelina Jolie, mélisse satta, Megan Fox mon Belen Rodríguez ne sont que quelques-unes des célébrités qui ont décidé de recourir à détatouageJe les recouvre d’un autre motif.

Détatouage : les stars qui l’ont regretté

Il semble que l’impulsivité, en matière de tatouage, réunisse deux types de personnes : celles qui sont très amoureuses et celles qui sont très jeunes. Parmi les premiers, une place d’honneur revient à l’actrice Angelina Jolie, qui a dédié son bras gauche à son mari, même au même endroit, à deux reprises (d’abord Billy Bob Thornton puis Brad Pitt).

En 2003, Angelina Jolie arborait une auréole blanche sur son bras gauche. elle avait commencé à enlever les tatouages ​​​​du nom de son deuxième mari (Photo: Getty)

Le premier tatouage d’Angelina Jolie, enlevé au laser au début des années 2000, était un dessin d’un dragon inscrit billy bob, c’est-à-dire le nom de son deuxième mari. Plus tard, au même endroit, elle a décidé de tatouer les coordonnées géographiques de l’Oklahoma, qui est la ville natale de son ex-mari. Brad Pitt. Aujourd’hui, seuls les tatouages ​​dédiés aux enfants subsistent sur cette partie du corps. Qui sait si l’actrice aura retenu la leçon !

Détatouage VIP : de Belén à Justin Bieber

Heureusement, Belén Rodríguez n’a pas persévéré. Peu de temps après le début de leur relation en 2012, la showgirl et son partenaire de l’époque, le danseur Stefano De Martino, avaient décidé de se faire tatouer les deux à parts égales sur l’épaule gauche. A la suite des différents tiriamollas, elle a eu recours au détatouage et il l’a camouflé ! Puis, ironiquement, ils se sont remis ensemble.

Justin Bieber à la place, il avait un portrait de son ex sur son avant-bras, Selena Gomezpuis forcément modifié : aujourd’hui ce visage pourrait être celui de n’importe qui… Mais certainement pas celui de sa femme Hailey Bieber.

Tatouages ​​VIP annulés ou supprimés : les gestes les plus téméraires

Parmi ceux qui, au contraire, se sont repentis d’une folie de jeunesse, il y a Isabelle Canalis. Avant le retrait définitif, sa main droite voyait en fait toutes les couleurs, voire toutes les formes (et polices). Il est ensuite revenu «propre» comme maman l’avait fait!

A l’époque où il était tricoté par Striscia la Notizia, Elisabetta Canalis tatouait le nom du rappeur sur son bras Eminem. Une fois qu’elle s’est repentie, elle l’a recouverte d’une couronne de roses. mais aujourd’hui, après tant d’années, il n’y a plus trace de ce dessin indélébile. Il l’a définitivement retiré au laser en 2019.

Comme elle, Megan Fox, qui en 2011 s’est fait « effacer » un portrait de Marilyn Monroe de son avant-bras.

Détatouage : qu’est-ce que c’est et comment le faire

Mais le détatouage est une tendance croissante même chez les gens ordinaires. Même une enquête de l’Istituto Superiore di Sanità en parle : en Italie les tatoués représentent environ 12,8% de la populationvaleur qui augmente jusqu’à 13,2% si l’on considère également le premier tatoué.

Pour effacer définitivement un tatouage, la seule solution est le thérapie au laser réalisée dans un cabinet de médecine esthétique. Le praticien utilise une pièce à main capable d’intercepter précisément le pigment, qu’il soit noir ou coloré, et de l’éliminer. En effet, le laser affecte les petites particules d’encre dispersées dans le derme extracellulaire, avec la formation de petites papules blanches, qui tombent naturellement dans les jours suivants. Mais attention, une séance ne suffit pas ! Surtout si vous voulez éviter les halos blancs. Cinq ou six traitements sont nécessaires, généralement à 30 jours d’intervalle.

Abonnez-vous à la newsletter

Restez à jour avec sur les dernières nouvelles de la mode, de la beauté et du style de vie.

Découvrez dans la galerie ci-dessus toutes les célébrités qui ont regretté un tatouage.