Décret Pnrr entre primes aux soignants et permis de travail

Décret Pnrr entre primes aux soignants et permis de travail

15 avril 2024 Non Par Valantine
Les Derniers Buzz

Prime aux soignants, permis de crédit pour la sécurité de l’emploi, gestion des logement universitaireun plus grand engagement envers numérisation. Il existe de nombreuses nouvelles fonctionnalités de nouveau décret Pnrr approuvé par le Conseil des ministres pour accélérer le processus de dépenses et responsabiliser ceux qui devront utiliser les fonds, ainsi que renforcer la capacité administrative des institutions concernées. Il existe de nombreux domaines d’intervention différents, découvrons-les.

Il y a de plus en plus de pauvres dans les soupes populaires de Caritas

Décret Pnrr, la prime aux soignants arrive

un est introduit cousine pour ceux qui, à compter du 1er avril 2024, embaucheront un aide-soignant pour une personne non autonome de plus de quatre-vingts ans et qui perçoit déjà une allocation d’aidant. Il sera accordé avec une exonération à 100 % des cotisations de sécurité sociale et d’assurance payées par l’employeur dans la limite de 3 000 euros par an. Il faut dire cependant que le bonus est dû à entrepreneurs avec un ISEE allant jusqu’à 6 mille euros.

Digitalisation et transition verte

Les ressources du Fonds renouvelable pour la mise en œuvre du programme Next Generation UE-Italie pour les années 2024-2026 qui a pour mission de financer des interventions visant la numérisation et la transition verte des entreprises italiennes. 6,3 milliards d’euros ont été alloués, en plus des 6,4 milliards déjà prévus par la loi de finances, atteignant ainsi un total d’environ 13 milliards sur le biennium 2024-2025. Ceux-ci serviront à reconnaître un crédit d’impôt pour les entreprises qui réalisent de nouveaux investissements innovants et verts. Un pas en avant vers la numérisation sera l’introduction deIt-portefeuille, un portefeuille virtuel destiné à stocker divers documents, du permis de conduire à la carte santé. La gratuité pour les citoyens et les entreprises est confirmée.

Dans le décret Pnrr récemment approuvé, il y aura également une prime pour les soignants (Getty Images)

Licence de crédit pour la sécurité de l’emploi.

A partir de à partir du 1er octobre 2024il Permis « Crédit » pour la sécurité au travail. Le nouveau document de 30 points sera délivré aux entreprises de construction et aux travailleurs indépendants avec toutes leurs démarches en règle. Le décret vise lutte contre le travail illégal et des irrégularités dans les acquisitions. En cas d’infraction, en effet, tous deux subiront la déduction de points jusqu’à la suspension des activités et le paiement d’une amende pouvant aller jusqu’à 12 mille euros. La « pénalité » maximale s’accompagne d’un accident mortel : 20 crédits et un arrêt d’activité, mais avec une formation et un minimum de 15 crédits on peut retourner au travail. La libération sera effectuée par l’Inspection Nationale du Travail après certaines obligations. Pour renforcer l’action de contrôle du respect des normes, le décret prévoit également le recrutement de 766 inspecteurs du travail supplémentaires.

Le commissaire au logement étudiant

Pour atteindre l’objectif du Pnrr de 60 mille places pour étudiants d’ici juin 2026, un commissaire sera nommé sur proposition du ministre des Universités qui travaillera au sein même du Mur. Sur le plan opérationnel, la collaboration avec l’Agence des Domaines pour la construction de résidences universitaires est renforcée. Les universités publiques et les instituts de recherche peuvent demander le soutien de l’Agence Structure pour la Conception des Biens et des Bâtiments Publics en tant qu’organisme adjudicateur.

Le décret Pnrr inclut également la lutte contre la fraude

Il est né Comité antifraude envers l’Union européenne avec le rôle de prévention et de lutte contre la fraude et autres délits financiers liés au Pnrr. Et deux autres commissaires extraordinaires arriveront également : l’un pour récupérer plus rapidement les avoirs confisqués aux mafias et l’autre pour lutter contre l’exploitation des travailleurs agricoles.