Cannes 2024 : la « bombe » #MeToo arrive au festival

Cannes 2024 : la « bombe » #MeToo arrive au festival

10 juillet 2024 Non Par Valantine
Les Derniers Buzz

La meilleure défense est l’attaque, comme nous le savons. Et quand les rumeurs se répandirent Un scandale lié aux abus sexuels dans le cinéma français destiné à éclater lors du Festival de Cannes 2024a tenté d’anticiper le délégué général de l’événement, Thierry Frémaux, entrer en sélection officielle Moi aussile court métrage sur #MeToo réalisé par l’actrice et militante Judith Godrèche, qui a accusé les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon (en plus d’être l’une des 93 (93!) femmes qui ont dénoncé le producteur américain Harvey Weinstein). Mais cette mesure n’a pas suffi.

Cannes 2024, nous y sommes : Sorrentino en compétition, de nombreuses stars et l'inconnu d'un nouveau #metoo

Le (petit) scoop secret

Thierry Frémaux et la présidente du Festival de Cannes, Iris Knobloch (photo Ansa).

Tout a commencé avec le secret le moins bien gardé de l’histoire du journalisme : Depuis des semaines, c’est la vox populi que les Français Demi-partiejournal d’investigation indépendant, a préparé une enquête à laquelle participent dix personnalités du monde du cinéma français, destiné à être dévoilé dans la vitrine la plus importante du Septième Art. Ce qui d’ailleurs était déjà au centre de la polémique l’année dernière en raison de l’admission – bien que hors compétition – de Jeanne de Barry avec Johnny Depp, fraîchement sorti d’une bataille juridique avec son ex-femme Amber Heard.

Un accueil sibyllin

C’est ce qui explique l’inhabituel email de bienvenue adressé à la presse accréditée, qui, après une brève introduction aux chiffres glorieux (35 000 participants de 160 pays) et à l’éco-durabilité de l’événement, entre dans une excuse non réclamée. «Depuis 2018, au Festival, nous avons travaillé très dur contre le harcèlement sexuel et les violences lors de l’événement. Nous avons formé une équipe spéciale pour vous donner un coup de main. C’est quelque chose de vraiment important maintenant. Le monde du cinéma est secoué par des histoires de violences sexuelles qui durent depuis trop longtemps. C’est le moment de changer. L’équipe est toujours disponible par téléphone pendant le festival. Nous sommes là pour soutenir toute personne ayant été victime de violence, d’abus ou de harcèlement. « Notre objectif est d’écouter et d’aider les victimes à prendre les mesures nécessaires auprès des autorités compétentes. »

Catherine Deneuve arrive

Lors de la conférence de presse, Fremaux a dissimulé le plus possible, mais a réitéré qu’il sélectionnait les films sur des critères artistiques et non sur des préoccupations #MeToo. Mais le nombre de récompenses décernées aux femmes ne sera pas un hasard (une autre avancée, liée à l’air du temps) : La Palme d’Honneur à Meryl Streeple Carrosse d’Or (prix décerné par les réalisateurs français) à la Britannique Andrea Arnold, le prix Women in Motion à la présidente d’Universal Picture, Donna Langley, la présidence du jury revient à Greta Gerwig…À ce stade, nous ne pouvons qu’attendre, et il sera également intéressant de savoir ce que fera Catherine Deneuve, qui arrive en tant que co-star de mon Marcelo par Christophe Honoré, qui a toujours minimisé la portée de la Moi aussiil. Que la fête commence.

© TOUS DROITS RÉSERVÉS