Thomas Vergara est sorti de l’hôpital européen George Pompidou ce mercredi 12 novembre. Son avocat Me Thierry Fradet a confié à Nice Matin que son client allait se reposer dans un lieu secret « à l’abri de toute pression et se mettra à la disposition de la justice ». 

Coup de couteau que l’on a souhaité fatal
Pour le pénaliste varois, son client « était – jusqu’à ce mercredi et depuis qu’il a reçu un coup de couteau que l’on a souhaité fatal – animé par deux sentiments. D’abord protecteur vis à vis de celle qu’il a profondément aimée. Ensuite par le refus de participer à la Justice storie qui lui est proposée. » Son avocat précise que « Thomas Vergara continue à vouloir réserver ses déclarations à la Justice, il souhaite désormais expliquer précisément ce qu’il s’est passé dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. »