Selon les informations exclusives de L’Express, « Valérie Trierweiler a confié à quelques proches qu’elle détenait la preuve de ce qu’elle avançait à propos des « sans-dents ». Et qu’elle pourrait la sortir si nécessaire, tout comme les dizaines de SMS de son ex-compagnon qu’elle a évidemment conservés ».

Selon Valérie Trierweiler, François Hollande aurait utilisé l’expression les « sans-dents » pour qualifier les pauvres. C’est dans son livre Merci pour ce moment que l’ex-compagne du Président de la République avait relayé les propos qu’elle prête à son ex compagnon. Cette révélation avait créé un tollé sur la toile.

>> Aussi sur Valantine.fr : « les sans-dents » : vive réaction sur la toile