« When did he stop treating you like a princess ? » Traduisez : « Quand est-ce qu’il a arrêté de vous traiter comme une princesse ? » C’est le slogan choc de la campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes. Ces affiches signées de la graphiste Saint Hoax ont été imaginées sur le thème : « Happy never after » (Ndlr : « Ils ne vécurent jamais heureux »). Ariel, Aurore, Jasmine et Cendrillon… ont été battues et maltraitées et appariassent un oeil au beurre noir, le nez en sang et la bouche sanguinolante.

Aucune fille ou femme n’est à l’abri d’abus moral, physique ou sexuel
Saint Hoax explique sur le Huffington Post que « le but de cette série d’affiches est d’encourager les victimes à signaler leur cas pour que les autorités empêchent que cela ne se reproduise ». Elle ajoute que « les princesses Disney sont perçues comme des femmes idéales. Elles appartiennent à un monde de contes de fées où elles sont vouées au bonheur éternel. Mais qu’est-ce qui vient après le bonheur éternel ? ». Et de conclure : « En dépeignant des princesses Disney comme des victimes de violences conjugales, je mets en l’avant l’idée qu’aucune fille ou femme n’est à l’abri d’abus moral, physique ou sexuel ».

Quand le prince charmant se transforme en tyran violent

princesse-femme-violence

princesse-violence

princesse-violence-campagne

princesse-violence-femme