Dans son projet baptisé « Natural Beauty », le photographe londonien Ben Hopper a photographié des femmes en leur demandant de lever les bras afin d’exhiber leurs aisselles naturelles (clichés ci-dessous). Le projet « vise à montrer que les poils sous les bras peuvent être beaux », explique Ben Hopper. « Je ne dis pas que les femmes devraient commencer à se laisser pousser les poils sous les bras », explique B. Hopper au Huffington Post. « Je pense juste que c’est une possibilité que les gens ne devraient pas rejeter. J’aimerais seulement que les gens remettent en cause (les canons de beauté), de manière générale. »

madonna

La fin d’un diktat ?
Madonna avait publié sur son compte Instagram fin mars 2014, une photo d’elle levant les bras, dévoilant ses aisselles poilues, intitulée « Long hair, don’t care » (Ndlr : « Poils longs, je m’en moque »). En effet, à moins de s’appeler Madonna, expérimenter les poils sous les bras est une extravagance que l’on peut tenter. En revanche, si vous n’êtes ni Madonna, ni Allemande, ni ne prenez la pose pour Ben Hopper, la tentation de se laisser pousser les poils sous les bras est plus risquée. On risque de vous regarder comme une pauvre petite dont l’esthéticienne s’est faite la malle ou pis, vous dévisager comme si vous aviez coincé votre jupe dans votre collant. Même si quelques hommes trouvent un charme aux femmes à poils -les hommes sont mystérieux-, fort à parier qu’ils préfèrent quand même les femmes à poil.

[imagebrowser id=44]