Paris n’est pas la France. Le choix des prénoms le prouve. Les prénoms qui caracolent en tête dans la capitale différent de ceux qui sont donnés dans le reste de l’hexagone. Nathan et Emma se hissent à la première place du classement 2013 de L’officiel des prénoms de Stéphanie Rapaport tandis qu’à Paris, pour la même période, la mode est aux prénoms « rétro ». Louise pour les petites filles et Gabriel pour les garçons sont en vogue.

Paris a un rôle de pionnier
Comment expliquer que la mode des prénoms ne soit pas la même à Paris que dans le reste de la France ? Stéphanie Rapoport, interrogée dans le quotidien Le Parisien.fr répond à ce mystère : «Paris a un rôle de pionnier, car on constate que ces prénoms se répandent ensuite dans le reste du pays »

Le site Open-data.paris.fr a rendu publique les prénoms les plus donnés aux petits parisiens en 2013 :

Le top 10 des prénoms filles

Louise (347*) se hisse à la première place. Chloé (236) et Alice (229) remportent respectivement la médaille d’argent et la médaille de bronze. On retrouve ensuite Sarah (201) ex-aequo avec Inès, Camille (187), Jeanne (183), Emma (168), Manon (164) et Lina (163).

Garçons : le top 10 des prénoms

Gabriel (382), Adam (330) et Raphaël (281) accaparent les trois premières marches du podium puis arrivent Louis (277), Arthur (271), Paul (222), Alexandre (220), Victor (218), Mohamed (211) et Hugo (196).

* Nombre de fois où le prénom a été donné à Paris, en 2013