Le dernier petit Gü est né. C’est leur premier dessert pâtissier : un parfait au chocolat blanc et sa compotée de framboise. C’est le chef pâtissier, Frédéric Ponnavoy qui a concocté ce dessert pour la marque anglaise. De prime abord, la photo sur le packaging est hyper tentante. Présenté dans un petit ramequin en verre, le petit délice est un appel à la gourmandise.

Un mariage entre la framboise et une mousse de chocolat blanc, il n’y a pas meilleure promesse pour me faire fondre. Une fois l’opercule fraîcheur enlevée, le dessert est prometteur. En bouche, le chocolat blanc est fondant mais pas assez prononcée. Le chocolat est excessivement sucré, ce qui masque son goût. Même si j’apprécie d’habitude le chocolat blanc et son goût délicieusement sucré, là c’est surdosé. Malheureusement, la compotée de framboise ressemble plus à de la confiture. Sa texture est un peu trop épaisse et pas assez délicate. Ça manque de finesse. Et là encore, je trouve que c’est trop sucré. C’est quand même le comble pour un bec aussi sucré que le mien !

Pas assez acidulé
La compotée de framboise gagnerait à être plus acidulée, ce qui viendrait contrebalancer le goût terriblement sucré du chocolat blanc. Les framboises entières présentes sur le packaging mériteraient d’être incorporées dans le dessert. Quelques copeaux de chocolat blanc et deux ou trois framboises entières posées au dessus du chocolat seraient les bienvenues… et là ce serait la cerise sur le gâteau. Peut-être que l’autre nouveau-né de la gamme des ramequins : le coeur fondant coco & chocolat blanc saura déchaîner mes papilles.