« Pendant très longtemps, j’ai eu peur de cette homosexualité que je ressentais, a confié Frédéric Lopez. Aujourd’hui, je suis quelqu’un qui accepte. Tout le monde le sait autour du moi. Je n’en ai jamais parlé publiquement. (…) Je sais que ça va surprendre beaucoup de gens. » Frédéric Lopez se confie sur son homosexualité. C’est à la suite du témoignage de Pascal Pelligrino, journaliste, auteur du livre Papa gay, lettre à mon enfant interdit que l’animateur de France 2 s’est exprimé sur sa vie privée lors de son émission 1001 vies diffusée lundi 7 novembre sur France 2.

« C’est la première fois que j’en parle et ça sera la seule fois. Le message, c’est pour tous les journalistes que ça va intéresser. Je n’ai aucune explication à donner, aucune justification. Il y en a qui vont ça trouver ça bien, d’autres pas bien. Mais au fond leur avis ne m’intéresse pas beaucoup. (…) Et donc voilà, je choisis d’être authentique là dessus. Pour le public. Et aussi parce que les gens disent qu’ils m’aiment beaucoup et au fond, c’est important qu’ils aiment tout. Pas que la moitié. Donc merci à vous. »