Depuis que vous avez rencontré votre chéri, il vous a parlé de ses ex petites copines. Il ne vous a pas fait de longue tirade. Non. Il a répondu poliment à vos questions. Vous avez eu droit au minimum syndical. Il faut dire que vous n’avez jamais osé être trop curieuse et indiscrète pour ne pas le mettre mal à l’aise. En tout cas, votre amoureux ne vous a jamais clairement dit s’il avait déjà partagé son nid douillet avec quelqu’un… Aujourd’hui il vous invite pour la première fois chez lui.
13 indices qui prouvent qu’une fille est déjà passée par-là.

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°1 [/red_button]
C’est sûr, ce paillasson avec ces deux tête de chats, ce n’est pas lui qui l’a acheté… Il déteste les chats.

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°2 [/red_button]
Elles sont mignonnes ces assiettes Soledad !

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°3 [/red_button]
Qu’est ce que c’est que cette bougie Ladurée en forme de religieuse qui trône sur la table basse ?

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°4 [/red_button]
La housse de couette de son lit est couverte d’initiales « A & D » encerclées dans un coeur. Ok « A » comme Antoine, mon chéri. Mais « D », c’est qui ? Parce que moi, mon prénom commence par un J comme Julie.

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°5 [/red_button]
Des morceaux de sucre près de la machine à café. Mais il ne prend pas de sucre avec son café mon Jules !

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°6 [/red_button]
Des post-it en forme de coeur. J’ai les mêmes à la maison… Y’a qu’une fille qui peut acheter ça.

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°7 [/red_button]
Deux plaids sur le canapé. Bizarre. « Chéribibi » dit qu’il a toujours chaud…

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°8 [/red_button]
C’est quoi ce filet à linge spécial lingerie fragile que j’aperçois dans la salle de bain ?

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°9 [/red_button]
Pieds de menthe, ciboulette, basilic sur le balcon. Il aurait la main verte finalement ?

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°10 [/red_button]
Des serviettes en papier rose. C’est quand même étonnant !

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°11 [/red_button]
Une cuillère parisienne pour former des billes de melon, un appareil pour découper les mangues, un autre pour trancher les pommes en quartier, un autre pour l’ananas… Il est bien équipé pour quelqu’un qui n’aime pas les fruits.

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°12 [/red_button]
Tous ces petits échantillons de parfum Miss Dior, Repetto, La petite robe noire, Parisienne… C’est pas des parfums d’hommes ça !

[red_button url= » » style= »blue » size= »small » type= »round » target= »_self »] Indice n°13 [/red_button]
Des cartes trainent dans le vide-poche. Il y en a une pour un salon de manucure, une autre pour un institut de beauté… plus de doute. Ah ! Il y a même des cartes de visites de restaurants. Au moins, la sélection des bons resto du quartier est déjà faite. Je sais où j’irai fêter mon installation avec chéribibi.