Desigual crée la polémique. La raison du scandale ? La publicité de la marque de vêtements espagnole intitulée « tu décides » diffusée dès le 1er mai en Espagne censée promouvoir la fête des mères. Dans ce spot, la marque met en scène le top Isabel Cañete qui s’amuse avec un coussin qu’elle glisse sous sa robe. Tout sourire, elle se dandine et s’imagine enceinte. Soudain, elle perce un préservatif, recommence, puis la marque souhaite une bonne fête des mères, suivi d’un traditionnel « La vida es chula » (La vie est cool). La marque a été accusée sur les réseaux sociaux (#tudecides) de distiller un message irresponsable : risques liés aux maladies sexuellement transmissibles, conception d’un enfant sans l’accord du père…

« Une fiction publicitaire »
De nombreuses associations ont demandé le retrait du spot. Afin de désamorcer la polémique, Desigual a publié un communiqué précisant qu’il s’agit d’une « fiction publicitaire » -comme mentionné sur le spot- centrée sur « la libération personnelle » de la femme, « à poursuivre ses objectifs et à prendre les rênes de sa vie« . Pour la marque, « percer un préservatif est un acte qui permet d’attirer l’attention, comme on allume une allumette dans le noir ou comme on perce un ballon dans le silence. »