Angela Ahrendts a pris la tête des 400 Apple Store et de la boutique en ligne depuis le 1er mai 2014. Cette ancienne directrice générale de Burberry aurait refusé un bonus de 2,4 millions d’euros en quittant la marque de luxe britannique pour rejoindre la firme à la pomme. Une goutte d’eau comparé à ce que lui a offert Apple en guise de cadeau de bienvenue.

Un « golden hello » de 68 milions de dollars
Le quotidien américain le Financial Times rapporte que cette femme de 54 ans, mère de trois enfants, a reçu 113 000 actions du groupe d’une valeur potentielle de 68 millions de dollars en guise de « golden hello », un cadeau de bienvenue. Le cours de l’action ayant dépassé les 600 dollars depuis l’annonce des résultats financiers, ce bonus ne pouvait pas mieux tomber. Cela dit, la nouvelle vice-présidente devra rester au moins quatre ans chez Apple pour toucher cette somme (qui dépend de l’évolution des marchés). La nouvelle recrue pourra commencer à exercer ses droits sur ses actions dès le mois de juin.

Des valeurs communes
Comme le souligne Jérôme Marin, dans son blog Silicon 2.0, cette business woman a réussi à multiplier par trois le chiffre d’affaires de Burberry en sept ans. C’est une experte des marchés émergents et de la Chine notamment, marché qu’Apple souhaite développer en passant de 10 À 25 boutiques. Selon Ishaq Siddiqi, analyste chez ETX Capital, « c’est pour cela que Tim Cook, le patron d’Apple, l’a choisie car elle connaît bien mieux les marchés émergents que la plupart des dirigeants d’entreprise ».